<< Retour aux témoignages

16/04/2013 - Daniel Prieur, Agriculteur en Franche-Comté et Secrétaire Général Adjoint de la FNSEA

Reconversion professionnelle

« Personne n’est à l’abri de difficultés (professionnelles, vie affective, santé…). Et donc rien ne remplacera l’accompagnement humain face à ces obstacles. Il faut être à côté des agriculteurs en difficultés sans être à leur place. Il est important aussi que les personnes concernées sachent qu’elles peuvent se reconvertir, reprendre une autre activité, rebondir vers d’autres métiers du secteur agricole sans être un chef d’exploitation. L’importance du projet pour rebondir est essentielle ».